Publié le 29 Septembre 2013

J'ai déménagé! Le nouveau blog est par ici

Les articles seront petit à petit transférés sur le nouveau blog et supprimés sur celui-ci!

Voir les commentaires

Rédigé par Camille

Publié le 3 Décembre 2009

Et encore quelques jours de vacances pour s'en remettre!

Je ne vais pas vous raconter mon séjour, ce blog n'est pas fait pour ça. Mais pour celles qui iraient dans la capitale Britannique en quête de matières premières, quelques petites informations:

- Le magasin Liberty: il est situé non loin de Regent street. C'est beau (plein de boiseries, plein de lumières). La section réservée aux tissus met très bien en valeur les différents produits. Tout cela reste quand même très cher et à peine meilleur marché qu'en France malgré un taux de change très favorable. Dans cette même section, on trouve un choix très important de laines et de catalogues Rowan.

- Le magasin qui vend du Liberty abordable: Il se trouve sur Old Brompton Road (en dehors du centre touristique) et s'apelle Shaukat. Ici pas d'ambiance luxueuse et feutrée, on se demande en rentrant dans la boutique si on ne s'est pas trompé d'adresse. Pourtant, le sous-sol du magasin abrite une collection très fournie de rouleaux de Liberty, y compris de la dernière saison. Par-ci par -là des chemises de nuit pour memère pendues à des ceintres en arriveraient presque à vous faire croire que le Liberty c'est complètement has-been. Au final c'est quand même bien le même tissu qui est vendu que dans le prestigieux magasin.
La vendeuse vérifie que chaque coupon est indemne de défauts. Elle peut vous proposer, si vous êtes intéréssée, un rabais dans le cas où un coupon de tissu présente des irrégularités. Et là vous pouvez entammer une négociation âpre sur le prix.
Le tissu sans défaut vous reviendra entre 12 et 14 livres le mètre, soit autour de 14-15 euros.

A ce prix là j'ai fait quelques réserves...


Tant qu'à parler couture, je voulais également vous présenter un ouvrage sympa trouvé chez junku:



C'est un ouvrage regroupant un grand nombre de sacs en tout genre. La présentation est tournée vers les sacs d'écoliers, mais les modèles sont des classiques qui peuvent parfaitement être utilisés par des adultes. Comme beaucoup de livres japonais, tout est très bien expliqué.
C'est à mon avis un très bon basique pour qui veut se constituer une bibliothèque de livres de couture.

Voir les commentaires

Publié le 23 Novembre 2009

Cousu, surjeté que dis-je, hier après-midi pour tester ma nouvelle machine. Retravaillé aujourd'hui pour supprimer les petits défauts.
J'avais plusieurs coupons de jersey achetés aux tissus du Renard. Ils sommeillaient dans mon carton à tissus suite à ma vaine tentative de couture de jersey à la piqueuse... Ce jersey rose très fluide m'a fait de l'oeil.


Donc un petit haut avec des manches chauve-souris, copié directement d'un vêtement acheté dans un magasin bien connu de t-Shirts et culottes en coton...

Y a pas à dire le travail du jersey c'est quand même plus simple avec le bon outil!


Petite astuce pour celles qui veulent réaliser le même genre d'encolure: il faut bien tendre (détendre même) la bande de tissu qui va être cousue tout autour du col. Sinon, votre encolure risque de se déformer.

Voir les commentaires

Publié le 14 Novembre 2009

Difficile de mettre à jour un blog régulièrement une fois que la belle saison est passée:
- une fois rentrée du travail, il fait presque nuit. Et quand le mode "marmotte" est mis en route, difficile de trouver la motivation pour s'asseoir très longtemps devant la machine à coudre. Au cours d'une soirée c'est déjà fantastique si j'arrive à coudre 2 heures. Au final les projets n'avancent pas très vite.
- quand à force d'acharnement j'arrive à finir un ouvrage, il faut attendre le week-end pour pouvoir prendre des photos potables en journée (sous réserve qu'il ne fasse pas trop moche, ce qui arrive souvent à Nantes)

Nous sommes aujourd'hui samedi et, entre deux averses, j'ai trouvé une éclaircie pour photographier ce que j'ai entrepris cette semaine: des housses de coussin.




J'ai utilisé des restes de tissus de mon stock. Vous reconnaitrez peut être le tissu à motifs acheté pour faire la doublure du béret. Le tissu rouge est lui un vieuuuuuux reste de la robe médiévale transformée en robe gothique.


Les housses sont fermées sur l'arrière par deux boutons.

J'en ai profité pour expérimenter la mèche à passepoil. Cela permet de faire de jolies finitions à la jonction de deux tissus.



Voir les commentaires

Publié le 28 Octobre 2009

Petit turoriel préparé pour une leçon de couture donnée ce week end.

Petite précision: les proportions indiquées donnent un sac un peu moins large que sur les dessins. Si vous voulez un sac de 18cm de large au lieu de 15cm, découpez des morceaux de tissus de 56cm au lieu de 53cm. La manière de procéder reste la même.

Pour vous donner une idée du résultat, une photo d'un sac réalisé selon ce principe, mais les dimensions ont été globalement agrandies:


(félicitations à l'apprentie couturière!)


Voir les commentaires

Publié le 27 Octobre 2009


Un joli gilet pour se donner un air sérieux!


Gilet réalisé d'après un modèle du Burda Tendances modes de septembre 2009
Dessus en lainage Bleu-Gris acheté chez Myrtille (restes du beret)
Doublure dont j'ai oublié la provenance (trainait dans mon stock)


J'ai viré les Brandebourgs (un peu trop tendance pour moi) et les boutons pressions pour les remplacer par des boutonnières classiques.
J'ai également ajouté une petite poche passepoilée, avec le petit regret de l'avoir placée trop près de la boutonnière. Bon je devrais quand même réussir à survivre...


Le modèle taille assez bien, mais j'ai noté un léger problème de baillement au dessus de la poitrine. Aurais-je fait les épaules trop hautes?

Sur la méthode de montage, les explications rédigées made in Burda sont facilement compréhensibles. Je n'avais jamais fait de gilet doublé, et je dois dire que le montage a un petit côté magique, surtout l'astuce pour l'assemblage des épaules. Les explications demandaient de renforcer l'encolure et les ouvertures de manche avec de la Vliesline Stabilmanche. Ce genre de produit ne se trouvant facilement, je l'ai remplacé par des petites bandes de parementure thermocolante coupées en biais et sur lesquelles j'ai tracé la ligne de couture. Oui, cette ligne est importante sinon une fois qu'on a collé les bandes au fer, on ne sait plus où piquer avec la machine!

Voir les commentaires

Publié le 11 Octobre 2009


Un pneu crevé? Un vieux pruneau?

Non, c'est un chapeau!


Hier, c'était atelier chapeaux japonais au Bistrot Saint Félix et toutes les couturières ont retroussé leurs manches.


Le dessus est en laine achetée en soldes chez Myrtilles il y a quelques mois. La doublure vient de chez Delacroix frère et soeur.

 

Voir les commentaires